AU COEUR DE LA PROVENCE

06 mars 2015

petite ballade a Rustrel

petite ballade a Rustrel (petit village du Vaucluse)

Rustrel est un petit village du Vaucluse, à 400 m d'altitude, au pied du plateau d'Albion, dans le Parc Naturel Régional du Luberon. Situé à une dizaine de kilomètres au nord-est d'Apt, le village de Rustrel, dominé par un château du XVIIème siècle aujourd'hui reconverti en gite d'étapes et mairie, est célèbre pour ses carrières d'ocre, un site dénommé le "Colorado Provençal".


A visiter (l'été) dans le village, le musée du moulin à huile, à l'emplacement d'un ancien moulin à huile ayant fonctionné du milieu du XVIIIème siècle jusque dans les années 1930. Il est ainsi possible de suivre les différentes étapes de la fabrication de l'huile d'olive.

Les habitants de Rustrel sont les Rustreliens (695 habitants)

Rustrel 2

Rustrel 3

Rustrel 6

Rustrel 7

Rustrel 8

Posté par p-tit Soleil à 16:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


PONT D'AVIGNON (SAINT BÉNEZET)

PONT D'AVIGNON (SAINT BÉNEZET)
 
Classé Patrimoine Mondial de l'Unesco, la visite du Pont permet de plonger dans l'histoire de la ville. Etroitement lié à la vie pontificale du moyen-âge,
Très vite, les cardinaux s'installent à Villeneuve pour fuir les nuisances d'Avignon, qualifiée alors par le poète Pétrarque de
"plus infecte et plus puante des villes de la Terre".
 il fut un lieu de passage des pèlerins entre l'Espagne et l'Italie, de contrôle du trafic fluvial, un péage… jusqu’à son ultime démolition au XVIIe siècle…
Une visite passionnante qui raconte l'histoire d'Avignon et du Rhône, la légende de Saint-Bénezet et celle de la célèbre chanson. Témoin majeur de l'histoire d'Avignon et du Rhône, le Pont d'Avignon (Saint-Bénezet) fut édifié à partir du XIIe siècle, plusieurs fois endommagé, il fut reconstruit à la suite des guerres et des inondations du fleuve et définitivement abandonné au XVIIe siècle.

Du pont lui-même, il nous reste les quatre célèbres arches et la tour Philippe le Bel, du côté de Villeneuve-les-Avignon, et bien sûr la célèbre chanson "Sur le Pont d'Avignon" qui a fait le tour du monde

PONT D'AVIGNON (SAINT BÉNEZET)1

PONT D'AVIGNON (SAINT BÉNEZET)2

PONT D'AVIGNON (SAINT BÉNEZET)3

pont d'avignon

 

 

Posté par p-tit Soleil à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Village de Barjols et ses 30 fontaines

Village de Barjols et ses 30 fontaines

Surnommé "Tivoli de la Provence", le village vous séduira par l'omniprésence de l'eau. De tous temps, c’est elle qui a façonné l’histoire de Barjols et de ses artisans et guidera aujourd’hui encore vos pas au son des gargouillis de l’eau vive de ses fontaines et lavoirs.

Les habitants s'appellent les Barjolais.

Porte du Haut-Var, Barjols est situé en Pays de la Provence verte compte tenu de sa situation au cœur d'une dense forêt de chênes verts. Ce grand bourg est situé au pied du Bessillon au nord de Toulon (70 km), à l'est d'Aix-en-Provence (60 km), au nord-est de Marseille (75 km), au nord de la nationale 7 et de l'autoroute A8, à égale distance des communes de Saint Maximin et Brignoles (22 km).

Barjols est situé peu avant l'entrée du parc naturel régional du Verdon (15 km) et constitue une étape sur la route des gorges du Verdon (à partir d'Aiguines ou Moustiers-Sainte-Marie), du lac de Sainte-Croix ou du plateau de Valensole et ses lavandes.

C’est au XIXe siècle que vient l’ère de la prospérité avec le développement de l’industrie du travail des peaux.
Le village compte alors 24 tanneries, 19 moulins à Tan, trois papeteries, une blanchisserie, un moulin à foulon et une fabrique de cartes.
A cette époque, le village compte près de 3300 habitants. Barjols alors devient la capitale française du cuir jusqu’en 1983, date à laquelle les dernières tanneries ont dû définitivement fermer leurs portes face à la concurrence internationale.

Tradition : Fête de la Saint-Marcel (Tripettes de Barjols)

Chaque année en Janvier, Barjols fête la St-Marcel, tradition locale et pittoresque. En 1349 Barjols et Aups revendiquent les reliques du Saint mort en revenant de Rome et enterré les reliques à Montmeyan. Nos amis voisins, les Tavernais, appelés depuis les avocats, conseillèrent aux Barjolais de s’emparer des reliques sans attendre la décision du Chapitre de Brignoles. Ce qui fut fait le 17 Janvier 1350. Le groupe ramenant les reliques rencontra des jeunes gens qui étaient en train de laver des tripes du boeuf abattu en commémoration de celui qui un jour fut trouvé dans l’enceinte de Barjols assiégé et sauva ainsi les habitant de la famine. Un cortège se forma avec plein d’allégresse, se dirigea vers l’Eglise et c’est l’origine de la fameuse danse des tripettes. Au musée et tradition populaire, à Paris, une vitrine est consacrée à la St-Marcel de Barjols avec écoute du disque du cantique et la danse des tripettes.

3 barjols

4 barjols

5 barjols

6 barjols

8 barjols

Posté par p-tit Soleil à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les Baux-de-Provence

Les Baux-de-Provence

Les Baux-de-Provence sont située dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Les Baux, situés dans le massif des Alpilles, sont aujourd'hui principalement un site touristique avant d'être un lieu de vie. Ils sont un des plus beaux villages de France et accueillent plus d'un million et demi de visiteurs par an1. 22 habitants vivent encore dans l'enceinte des Baux
 la partie haute du village et 381 habitants pour toute la commune.

Histoire

Le nom de Baux-de-Provence provient de l'occitan bauç ('baws) selon la norme classique, en provençal baus selon la norme mistralienne, qui signifie « en aplomb », « falaise » ou « escarpement rocheux ». Cette racine se retrouve dans d'autres toponymes, comme le Baou de Saint-Jeannet.

Par le décret du 7 août 1958, journal officiel du 12 août 1958 avec effet au 13 août 1958, Les Baux deviennent Les Baux-de-Provence. La commune se nomme en occitan provençal Lei Bauç de Provènça selon la norme classique ou Li Baus de Prouvènço selon la norme mistralienne.

La bauxite, minerai d'aluminium, tient son nom de cette commune où elle fut exploitée pour la première fois.

La commune produit de l'huile d'olive de la vallée des Baux-de-Provence est protégée par une appellation d'origine contrôlée (AOC)

Les Baux-de-Provence1

Les Baux-de-Provence2

Les Baux-de-Provence3

Les Baux-de-Provence5

Les Baux-de-Provence6

Posté par p-tit Soleil à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Ballade a Cotignac

Ballade a Cotignac

Cotignac est une commune française située dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 Ses habitants s'appellent les Cotignacéens.

Le vieux village possède plusieurs monuments inscrits aux monuments historiques1 et a presque doublé le nombre de ses habitants dans les quarante dernières années2, et possède aussi un artisanat très actif. C'est un lieu de pèlerinage catholique

La fondation de Cotignac est très ancienne. Le nom Cotinacco est attesté dès 1030 ; d'après Albert Dauzat, le nom viendrait du nom d'homme gallo-romain Cottinius, du gaulois cottius, avec suffixe -acum4. Les deux tours carrées au sommet du ro­cher sous lequel s'abrite le village, appartiennent aux premiers siè­cles de la féodalité. Dès l'an 1033, le château de Cotignac existait, et appartenait à Boniface de Castellane.

Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon est propriétaire de l’église paroissiale, et en perçoit les revenus. Elle la cède ensuite à l’église collégiale de Pignans5.

La seigneurie de Cotignac passa plus tard dans le domaine des comtes de Provence. L'un d'eux, Raymond Bérenger V l'inféoda à Guillaume de Rezza, par une charte du mois de janvier 1232. Foulques de Pontevès (?-av.1337), lieutenant du sénéchal (1317), viguier d'Avignon (1333), chevalier, conseiller et chambellan du roi Robert, fut seigneur de Cotignac, de Carcès, de Bargême etc6. Il fut le fils de Foulquet II de Pontevès et Marguerite des Porcellets. Il fut l'époux de Galburge d'Agoult de Sault7. Il fut le père de Jean et de Fouquet V8. La mort de la reine Jeanne Ire ouvre une crise de succession à la tête du comté de Provence, les villes de l’Union d'Aix (1382-1387) soutenant Charles de Duras contre Louis Ier d'Anjou. Le seigneur de Cotignac, Foulque de Pontevès, se rallie aux Angevins en 1385, après la mort de Louis Ier9.

Cotignac doit son importance économique à sa production d'huile d'olive, et historique à un vœu d'Anne d'Autriche et au pèlerinage que fit Louis XIV (encore chaque année des pèlerinages le 15 août et 8 septembre), en 1660 à la chapelle de Notre Dame de Grâces, située sur le mont Verdaille, non loin des remparts de cette petite ville.

Cotignac1

Cotignac2

Cotignac3

Cotignac4

Cotignac5

 

Posté par p-tit Soleil à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

CHÂTEAU DE LOURMARIN


CHÂTEAU DE LOURMARIN (Vaucluse)

Sa 'grande élégance ' se remarque grâce à sa loggia à l'italienne. L'aile Renaissance XVIe siècle est entièrement meublée et contient des collections du XVe au XIXe siècle. C'est un lieu qui vit toute l'année. En été, il devient une résidence d'artistes (peintres, sculpteurs, musiciens...) On le surnomme La Petite Villa Médicis de Provence. Egalement Centre Culturel, vous pourrez venir écouter de superbes concerts en été sur les terrasses du Château (Jazz, théâtre, classique...). Le reste de l'année, l'Association des Amis de Lourmarin organise des conférences sur des thèmes variés (la Truffe, la Lavande, Einstein...).
Il comprend deux parties, dont la plus ancienne date du XV ème siècle. C'est la famille d'Agoult qui le fit construire et l'habita pendant trois siècles. Après des périodes de fortunes diverses, les ruines du château furent acquises par un industriel lyonnais, Robert-Laurent Vibert, qui entreprit sa restauration.
A sa mort, survenue accidentellement en 1925, le château devint par testament la propriété de l'Académie des Arts et Belles Lettres D'Aix-en-Provence, à charge pour elle de constituer une « Fondation de Lourmarin Laurent-Vibert » , transformant ainsi le Château en « Villa Médicis de Provence ».

fontaine loumarin

CHÂTEAU DE LOURMARIN3

CHÂTEAU DE LOURMARIN2

CHÂTEAU DE LOURMARIN1

 

Posté par p-tit Soleil à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Balade à Cassis


Balade à Cassis

Cassis (Carsiicis portus à l'époque romaine, Ier siècle av. J.-C.) est une commune du département des Bouches-du-Rhône et de la région administrative Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle est caractérisée par les falaises et les calanques présentes sur son territoire et pour les vins de Cassis (blanc, mais aussi rosé) produits dans la région. Le tourisme joue un rôle important dans l'économie de cette commune.

La devise provençale de la commune attribuée à Frédéric Mistral est « Qu a vist Paris, se noun a vist Cassis, n'a rèn vist », ce qui signifie « Qui a vu Paris et pas Cassis, n'a rien vu ».

Le nom de ses habitants est Cassidain, du provençal cassiden, qui peut avoir une origine ligure.

Balade à Cassis6

Balade à Cassis5

Balade à Cassis4

Balade à Cassis3

Balade à Cassis2

Balade à Cassis1

Posté par p-tit Soleil à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2015

Bienvenue en Provence

artfichier_795854_4613508_201502271553760

Posté par FLEUR DE LAVANDE à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]